Catégories
saison 1

Mon cœur dans leurs mains

Le printemps ça me rend heureuse comme un message de vous

Y’a 5 personnes qui peuvent me faire sourire comme l’image de moi en butch avec mes seins d’un an de ths visibles entre les bretelles dans l’air chaud du marais un jour d’avril

Qui tiennent mon coeur dans leurs mains

Mes sœurs mes amours le vent doux sur mes bras nus et tatoués sur mes seins sur mon sourire confiant vos doigts qui jouent avec mes cheveux faites- moi rêver comme l’odeur du soir embrassez- moi en marchant une nuit de juin avec des huit-six dans les mains, toutes à moitié nues dans nos meilleures tenues les mains sur les tailles en riant des passants qui regardent mal les trannies magnifiques les lesbiennes éclatées à la bière et à l’euphorie les pédales renversées du rire pailleté

Comme mon amour je crois je veux juste qu’on s’aime dans un grand rire pailleté le soir une balade à paris et la 8/6 et nos bouches et nos mains rient et on est heureuses tout le reste de la vie je le hais j’le veux pas j’veux disparaître comme l’hiver j’veux plus jamais d’hiver dans les rues ou avec toi ou sinon au chaud avec les plantes et nos bras et toujours ton rire pailleté de l’été et tes mains qui touchent mes seins de deux ans de THS

Paolée Baunez
extrait de la série T4T logs
à lire dans le recueil Ecrire pour les Sœurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.