Catégories
saison 1

Trajectoire

Mimant la trajectoire, agissant en spécimen
Au collège, déjà à l’écart, l’âme embuée de haine
N’atteindra jamais la trentaine, parce que demain c’est loin
Envie sournoise de casser des bouches plutôt que de serrer des mains

Parasitée par les songes indicibles et la rancœur
Le sourire en rempart, masquant la mauvaise humeur
Nouveau trauma à son actif, ne fait que les collectionner
Toute petite déjà sur Tetris, une vie passée à empiler

Incertaine de ses objectifs, n’a pas le goût du butin
Accessoire à sa propre histoire, comme Pen Pen elle sert à rien
Noyée dans ses songes nocturnes, mesurant le dilemme
Car sitôt l’insomnie finie viendront les rêves de chrysanthèmes

N’y a-t-il de l’avenir que pour les cadres et les normés ?
Les fils de, les maths sup, les résignés diplômés
De ceux qu’elle voudrait bien claquer, leurs odeurs la dégoutent
Lui font horreur, lancés à 230 sur une seule route

Le corps un cocon, recours ultime quand la psyché plie
Tandis que les copains se marient, ses amours se multiplient
Érigé en tête de gondole votre vieux cistème en fin de vie
Montrez-lui un couple hétéro heureux et elle changera peut-être d’avis

Amère dans ses conclusions, la vie c’est ce qu’on en fait
Un brin lucide dans le noir, cette nuit le ciel est violet
Toujours les yeux mi-clos, le joint finit de se consumer
Elle ne lutte que pour voir à nouveau le soleil se lever.

Anne Ferret
à retrouver sur son blog
https://
annezerty.medium.com/?p=c52c3c2bbcc2